Nombre total de pages vues

lundi 13 avril 2020

La Semeuse 5 centimes verte en 1912 et 1913





Les années 1912 et 1913 furent des années « calmes » pour ma chère Semeuse verte. Même pas une exposition internationale à ce mettre sous la dent en France ! Aussi j’ai décidé de regrouper ces 2 années dans un même article.
Les 1er janvier 1912 et 1913 tombent respectivement un lundi et un mercredi. Il est donc assez facile de trouver des Semeuses 5 centimes vertes oblitérées ces jours-là que ce soit en timbres détachés ou sur carte de vœux (Fig.1 et 2).



Figure 1 : Semeuses 5 centimes vertes au type I et II oblitérées le 1er janvier 1912 et 1913.



Figure 2 : Cartes de vœux, avec respect de la parité homme-femme, en date
du 1er janvier 1912 (type II) et du 1er janvier 1913 (type I)


Les millésimes

            L’impression des feuilles de vente se fait majoritairement sur papier C mais on constate que certains de 1912 le sont sur papier C0. Cependant on peut observer que le papier est blanc ou beige clair selon les millésimes notamment en 1913 (Fig.3).  



Figure 3 : Nuances de couleur du papier observées sur les millésimes de 1912 et 1913


Concernant la couleur verte, elle évolue peu mais on observe toujours quelques petites variantes dans l’intensité du vert et une résurgence d’un vert légèrement bleuté en 1913 (Fig.4). Tout comme les années précédentes, la position du chiffre et son inclinaison varient d’un galvano à l’autre.



Figure 4 : Nuances de verts, de hauteur et d’inclinaison observées sur les millésimes de 1912 et 1913



Figure 5 : Millésime 2 et 3 sur supports postaux


Les entiers postaux

            L’impression des entiers postaux en 1912 ne dura que 5 semaines (semaine 24 à 28 / 10 juin au 14 juillet 1912) tandis qu’en 1913 il n’y eut que 4 semaines d’impression (semaine 47 puis 49 à 51 / 24 novembre au 28 Décembre 1913).


Les essais d’impression en rotative

En 1913, l’atelier des timbres-poste du boulevard brume demande à la maison Chambon frères de Paris, spécialiste de l’impression rotative, de réaliser des essais de Semeuses en rotative. La maison Chambon fit graver, à titre d’essai, un cylindre à l’effigie de Poincaré (président de la république en 1913) et les essais furent réalisés en vert, rouge et bleu (Fig.6). Une fois cet essai validé, il fut demandé au graveur Haegelin de graver un rouleau de 50 semeuses à la faciale de 10c. Il s’en chargea avec succès. Malgré une impression réussie en vert et rouge, l’administration postale ne donna pas suite à ce projet et les premiers timbres imprimés en rotative et commercialisés ne le furent qu’en 1921 … selon ce même procédé !



Figure 6 : Premiers essais d’impression en typographie rotative à l’effigie de R. Poincaré


Le 31 décembre 

Les années 1912 et 1913 se terminent respectivement un mardi et un mercredi. On trouve donc facilement des timbres oblitérés à cette date.  Toutefois, il faut noter que le type II est beaucoup moins représenté que le type I mais c’est une constante dans le cas de la Semeuse 5 centimes verte (Fig.7).


Figure 7 : Semeuses 5 centimes vertes aux types I (gauche) et II (droite) avec timbre à date du dernier jour de l’année 1912 et 1913.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire